5 critères pour choisir son photographe de mariage

photographe de mariage

Aujourd’hui, je vous parle photographe et vous explique à mon sens les 5 critères les plus importants pour vous aider à choisir votre photographe de mariage.

1. Choisir un photographe professionnel

Il est vrai que le budget d’un mariage est déjà conséquent et que pour beaucoup de futurs mariés, le poste du photographe n’est pas primordial. Il doit tourner aux alentours des 10% du budget total du mariage et certains font donc le choix, à l’heure où nous sommes tous ULTRA connectés, de se passer des services d’un professionnel et/ou de s’en remettre tout simplement à l’un de ses proches.

GRAVE ERREUR ! Un proche ne remplacera JAMAIS un professionnel de la photo, même s’il est équipé d’un bon appareil ou d’un bon portable … et surtout, il ne profitera pas de la fête comme il le devrait.

En effet, le professionnel, suivant la formule choisie, passera près de 10h  voire plus auprès de vous, afin de capturer les plus beaux instants de cette journée. Son attention doit être focalisée sur VOUS et vos invités à chaque instant !

Pour moi, choisir un photographe professionnel est primordial (et je ne dis pas ça parce que j’en ai un à la maison !) car les photos de votre mariage seront le seul souvenir matériel de votre Jour J, ce seront à travers ces images capturées que vous conserverez toute la magie et le souvenir de l’un des plus beaux jours de votre vie.

Il serait dommageable à mon sens, de s’en passer et de faire l’économie de ce poste car que montrerez vous à vos enfants et petits enfants pour leur rappeler combien vous vous aimiez ?! Certainement pas les photos du portable de tonton Michel, non cadrées, floues et prises après quelques verres !

Retrouvez ici, les détails incontournables que votre photographe professionnel pourra capturer pour un album de mariage parfait.

album photos de mariage

2. Réfléchissez au style de photos que vous aimeriez et regardez l’esthétisme des photos

Il existe autant de photographes de mariage que de styles de photos différents. Chacun à sa patte ou plutôt son œil !

La question à vous poser pour choisir le bon photographe est : Quel style me correspond ? Qu’est-ce qui est important pour moi ?

Pour un profane, pas évident de déterminer tout ça, me direz vous ! Alors, je vais vous aiguiller un peu …

D’abord, ce qui compte pour vous ? : Les photos prises sur le vif ? Les beaux portraits de vous et des invités ? L’intensité des émotions ? L’ambiance générale et les petits détails inattendus ?

Puis, dans quel style ?  Plusieurs styles sont possibles, je vous détaille ci-dessous les principaux :

  • Fine art, avec un rendu très pastel, doux, vaporeux et des photos romantiques.Photographe fine art , fine art photographer , fine art film ...
  • Drama, aux ambiances sombres, dans une nature tourmentée, prompte à l’introspection et aux sentiments à fleur de peau.

    photo de mariage drama

  • Fearless, avec des prouesses techniques, des compositions souvent travaillées au flash, une recherche d’originalité dans les angles de vue et les ambiances.Fearless Photography
  • Fun et décalé, où l’on met en avant les émotions et la bonne humeur, avec des angles de vue dynamiques et des lignes géométriques.
 
 
  • Années 80 avec des portraits Sépia principalement.

Fond d'écran : la photographie, sépia, couple, La personne ...

3. Ressentez le feeling et regardez la personnalité de votre photographe

Une fois que vous pensez avoir trouvé le bon photographe, foncez voir son site. En effet, le style du site internet vous renseignera sur la personnalité du photographe (drôle/sérieux, extraverti/timide, explicite/secret…).

Si ce dernier vous conforte dans votre choix, contactez-le au plus vite pour organiser une rencontre car ce n’est pas parce qu’on aime le travail de quelqu’un, qu’on aime forcément la personne.

Proposez-lui un rendez-vous autour d’un café pour faire connaissance et discuter de votre projet de mariage.  Vous verrez si le feeling passe et s’il aura su vous mettre à l’aise, répondre d’une manière professionnelle et positive à toutes vos questions.

Un photographe qui refuse de rencontrer ses clients, fuyez.

Si vous n’avez pas le feeling, pour quelle raison que ce soit, ne signez pas avec lui (et ça, même s’il revient vers vous avec une réduction, un cadeau ou s’il s’acharne sur votre boîte mail) car votre photographe de mariage va vous suivre toute la journée. ll vous verra rire, pleurer et partagera de nombreux moments intimes avec vous et vos proches. Pour toutes ces raisons il faut se sentir totalement à l’aise avec lui.

4. Vérifier son professionnalisme

Ce point rejoint un peu le n°1 puisque nous avons vu qu’il convenait de préférer un professionnel à un proche mais là encore, il y a professionnel et professionnel … je m’explique !

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont nos amis et notre premier reflexe est souvent de faire appel à eux pour rechercher ou se voir conseiller tel ou tel prestataire et devant la recrudescence des annonces de « photographes professionnels », il faut là encore être vigilent et faire le tri.

Renseignez vous sur son statut. Est-il bien déclaré ? Propose-t-il un contrat ? Travaille-t-il seul ou bien avec un assistant ? Est-il véhiculé ? Toutes ces questions techniques vous apporteront une sécurité supplémentaire pour guider votre choix.

Lors de votre entretien, posez lui les questions essentielles afin de vérifier qu’il sait bien ce qu’il fait et que tout soit clair, demandez-lui :

  • Les différents moments de votre mariage qu’il couvrira
  • Le nombre d’heures qu’il interviendra
  • Le nombre de photographies livrées en haute résolution
  • Les différentes prestations supplémentaires incluses dans le package (ou pas).
  • L’accès aux photographies (sur internet ou en boutique) pour vous, vos amis et votre famille
  • Le mode de sélection de vos photographies (voir et revoir un millier de photographies afin de faire votre sélection est très consommateur de temps )
  • Les frais supplémentaires
  • Le nombre de photographie totales qui vous seront livrées

Interrogez-le :

Type de photographie:

  • Posé: Le photographe vous demande de poser d’une certaine manière.
    Même si les clichés peuvent manquer de naturel, le fait de faire poser permet d’avoir des photographies avec un style très marqué.
  • Guidé: Un mélange entre le style posé et le reportage, le photographe intervient par petites touches.
  • Reportage: des photographies prisent sur le vif et qui montrent des instants intimes plein de douceur.

D’un point de vue technique

  • Le Noir et Blanc : qui permet de sublimer les sentiments.
  • Couleur : pour faire ressortir vos choix et l’environnement.
    Les couleurs ajoutent du relief à une photographie
  • Traitements originaux (montage, décoloration partielle, effets de prise de vue ou de traitement particulier)

D’un point de vue plus créatif :

  • L’environnement des photographies (arrière plan, premier plan)
  • Les angles choisis.
  • La mise en valeur des personnes, des échanges et des émotions.
  • La puissance des émotions qui se reflètent dans les photographies.

POINT très important pour vérifier si le photographe préssenti est un professionnel :

Assurez-vous qu’il ait toujours un plan B concernant son matériel et ses équipements. Un accident, une panne peuvent vite arriver et que ferez vous si votre photographe ne dispose pas d’un boîtier de secours … Demandez lui de quel type d’équipements il dispose.

matériel photo

Si vous n’avez pas opté pour les services d’une Wedding planner (c’est bien dommage), demandez lui des conseils sur l’organisation et la coordination de la journée. Le Jour J, TOUT prend beaucoup plus de temps et il est impératif d’établir un planning avec votre photographe.

5. Enfin, établissez un contrat

* Le contrat :

Le contrat de photographe est un type de contrat de prestation de services qui vous permettra d’encadrer la relation contractuelle.

Vous définirez ainsi clairement vos attentes, mais aussi les modalités d’exécution de la prestation. Le contrat fixe aussi les tarifs et les horaires du photographe.

Cela permet d’établir une convention qui servira de référence pour évaluer le service fourni et de prévenir les risques de litige en cas de mécontentement ou de manquement à ses obligations de la part d’une des deux parties !

C’est un document indispensable, qui vous protège et permet que la prestation soit réalisée dans les meilleures conditions.

Si le photographe pressenti ne veut pas établir de contrat, fuyez ! Rien ne vous dit qu’il vous remettra alors vos photos …

Autant se servir de mes connaissances juridiques pour entrer un peu plus dans les détails car il me semble important de l’évoquer.

* Les clauses spécifiques :

Concernant les clauses du contrat, vous pourrez tomber sur celle relative à la cession du droit à l’image. Cette clause peut figurer dans le contrat si les photographies prises dans le cadre de ce contrat de photographe sont ensuite diffusées par une personne autre que celle dont l’image a été captée.

Le droit à l’image est strictement protégé par la loi française. On ne peut utiliser l’image d’autrui sans son consentement.  La conclusion d’un contrat de photographe ne laisse en aucun cas présumer l’accord des individus photographiés en ce qui concerne l’utilisation et la publication de leur image.

La conclusion d’un contrat de cession de droit à l’image n’est pas obligatoire si vous ne souhaitez pas publier les photos prises par le photographe. En revanche, si vous souhaitez les communiquer au delà de la sphère privée, la rédaction d’un tel contrat est indispensable.

Cela vaut également pour le photographe qui souhaiterait ajouter les photos à son book ou sur son site internet par exemple.

Pourrait également figurer parmi les clauses, celle relative à la propriété intellectuelle.

Il faut également prêter attention à la propriété intellectuelle du photographe si l’on souhaite diffuser publiquement l’une de ses photos. En effet, la photographie est une œuvre au sens de l’article L. 112-2 du Code de la propriété et bénéficie de ce fait de la protection des droits d’auteurs prévue par cet article.

Pour profiter de cette protection, l’auteur devra cependant apporter la preuve que son œuvre est originale. C’est la condition sine qua non mais également l’unique critère pertinent pour apprécier si l’œuvre est protégée.

En général, cette qualification est acquise par le photographe.

Ainsi, en cas de diffusion des photos, il faut envisager d’annexer à la présente convention un contrat de cession de propriété intellectuelle.

Dans la pratique, et à l’heure où nous sommes tous connectés, un clik et l’ensemble de ces droits sont souvent baffoués tant par l’une ou l’autre des parties.

Convention de prestations photographiques entre les mariés et le photographe

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour faire votre choix !

Plus simple et rapide, si vous ne souhaitez pas vous tromper sur le choix de votre photographe, faites appel à moi, qui dispose d’un carnet d’adresses rempli de talentueux photographes, testés et approuvés !

Sindy by CDS EVENT